Reparstores

Repar’Stores ouvre dans le Bas-Rhin

La franchise Repar’Stores spécialisée dans les volets roulants,  s’établit à Strasbourg en Alsace. Pour inaugurer ce premier point de vente de la région, l’enseigne a fait appel à Guy Rolland, un ancien militaire qui souhaitait se lancer dans l’entrepreneuriat. Read More

Advertisements

CRÉER SA FRANCHISE DE BOULANGERIE

Le prix de la baguette en hausse et les habitudes alimentaires évoluant, la consommation du pain en France est stable. Pour autant, le nombre de boulangeries n’est pas en baisse. D’ailleurs la boulangerie est l’un des secteurs les plus recherchés lorsqu’il s’agit de créer sa franchise. Voyons comment se structure ce marché.

Boulangeries traditionnelles contre terminaux de cuisson

En franchise, on trouve des enseignes dites terminal de cuisson. Si à première vue, elles ressemblent à une boulangerie traditionnelle, la baguette n’est pas conçue de la même façon. Dans une boulangerie telle que la franchise Les Fromentiers, le boulanger assure entièrement le processus de fabrication du pain. Il va le pétrir, le façonner et le passer en cuisson. Ce savoir-faire requiert généralement un diplôme de type BEP. Les terminaux de cuisson quant à eux se chargent uniquement de terminer la cuisson.

Aujourd’hui la boulangerie traditionnelle et les boulangeries-pâtisseries restent majoritairement représentées avec 80% du marché. Néanmoins les terminaux de cuisson évoluent très vite du fait de leur développement en franchise. S’ils représentent aujourd’hui 20% du marché, il est fort à parier que ce chiffre évoluera au cours des années suivantes.

Quelle enseigne, pour quel métier ?

Les franchises boulangerie sont représentées par des enseignes bien connues du grand public. Parmi elle la franchise Paul est un acteur incontournable. En plus du pain traditionnel, cette enseigne au positionnement haut de gamme propose des sandwiches et un espace restauration. De quoi fidéliser le client. A savoir qu’en rejoignant le réseau Paul, vous pouvez signer un contrat en location-gérance. Ainsi vous minimiser vos coûts initiaux d’investissement.

Si vous n’avez pas de diplôme en boulangerie, vous pouvez alors rejoindre une enseigne de terminal de cuisson. Ce réseau s’implante essentiellement dans des agglomérations de 10 000 habitants et plus. A l’instar de Paul, outre les produits de boulangerie traditionnelle, l’enseigne propose également des produits de restauration rapide.

 

Entre boulangerie traditionnelle comme en terminal de cuisson, ouvrir une franchise boulangerie dépendra notamment de sa formation de départ et… de sa capacité à pouvoir gérer la fabrication du pain de A à Z, ce qui demande sûrement plus d’investissement personnel.

Franchise service

Les services à la personne vont-ils voir leur avenir s’assombrir au 1 er janvier 2012 ? L’augmentation de la TVA réduite aura-t-elle raison du dynamisme du secteur ? Quasi entériné (l’assemblé nationale statuera définitivement dans les prochains jours), le vote de l’amendement revoyant le taux de la TVA à la hausse (7% contre 5,5%) ne fait aucun doute. Cette mesure remet-elle pour autant en question la rentabilité économique des quelques 25 000 entreprises agréées présentes sur le secteur ? Ne cédons pas à la panique, il y aura finalement peu de bouleversements (Source : dossier franchise services à la personne). D’une part, la hausse mécanique du prix de la prestation horaire ne dépassera pas la quinzaine de centime et n’amputera donc que de manière minimale la part du budget des ménages consacrée aux services à domicile. D’autre part, la suppression de la réduction fiscale octroyée aux ménages n’est pas à l’ordre du jour. De fait, les SAP laisse envisager de belles promesses, tant pour les entrepreneurs installés que pour ceux qui souhaiteraient se lancer. La franchise offre d’ailleurs de belles opportunités aux entrepreneurs en herbe. Créer une franchise offre de sérieux avantages et avec 160 réseaux, celui-ci n’a, en effet, que l’embarras du choix pour créer sa franchise service.

 

Franchise décoration

Nouvelle passion des français, la décoration bénéficie d’une couverture médiatique importante depuis maintenant plusieurs années. Avec un marché évalué à 11 milliards d’euros pour l’année 2010 (lire le dossier franchise décoration sur http://www.observatoiredelafranchise.fr), le secteur de la décoration aiguise les appétits et attire toujours plus de nouveaux acteurs. Selon la fédération française de la franchise, sur cette même année 2010, on dénombrait pas moins de 3 500 franchisés pour 125 réseaux en phase de recrutement actif de candidats à la franchise. Avec des acteurs de renom tels que Torchon à Carreaux, Le Comptoir de Famille, Gneviève Lethu ou encore Bois et Chiffons, il est vrai que devenir franchisé a de quoi séduire les futurs créateurs d’entreprise. D’autant que se lancer seul sur un marché aussi concurrentiel, qui compte notamment quelques mastodontes (Ikea, But, Conforama, etc.), apparaît, sinon impossible, tout du moins très compliqué et risqué. Pour devenir franchisé dans le secteur de la décoration en franchise, vous pouvez consultez le site observatoiredelafranchise.fr, annuaire de franchises et site d’information dédié à l’actualité des réseaux.

Devenir franchisé avec l’Observatoiredelafranchise.fr

Ouverture du dernier blog de l’Observatoire de la franchise, site de référence pour l’accompagnement des entrepreneurs souhaitant devenir franchisé.

L’Observatoire de la franchise vous offre la possibilité de rentrer en contact avec les grandes maques qui se développent en franchise et ce dans tous les domaines d’activité. Vous pouvez trouver le réseau idéal en effectuant une recherche par apport, par zone géographique ou encore par secteur. Vous pouvez également consulter toutes les offres de franchises à vendre dans la rubrique cession du site.